Archive for the tag 'paprec'

Paprec rachète TER

8 janvier 2019

Nouvelle acquisition pour Paprec! Le spécialiste français de la gestion des déchets vient de racheter Tri Environnement Recyclage (TER). L’entreprise appartenait à Marcel Solarz, un des précurseurs français en matière de récupération, qui avait créé CDI acheté par Paprec en 2010 puis TER.

« Né en 1936, l’entrepreneur encore actif souhaitait passer la main à un groupe spécialiste du recyclage avec les capacités de conserver ses équipes et continuer le développement de l’entreprise qu’il a créée », souligne Jean-Luc Petithuguenin, Président-Fondateur de Paprec Group.paprec_idf_sud_villeneuve_le_roi_vue_aerienne_paprec_idf_sud_171853370 Comptant  actuellement 90 personnes, le site est basé à Athis-Mons dans l’Essonne. Dédié aux clients industriels, il collecte chaque année 220 000 tonnes de déchets divers (notamment papier et déchets industriels banals), pour un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros. « Le choix de Marcel Solarz de vendre à Paprec  est le signe de l’expertise de ce groupe et de la confiance qu’il fait en notre professionnalisme pour poursuivre le développement de l’affaire qu’il a créée », commente Luc Geffrault, nommé Directeur général de TER. « Je compte continuer de m’appuyer sur les expertises des équipes de TER et plus particulièrement de celle de Marylise Boutoille qui continuera sa mission de directrice de TER », poursuit le directeur général.  « A plus de 82 ans, des soucis de santé m’incitent à passer la main pour cette entreprise dans laquelle j’ai mis le meilleur de moi-même. J’ai participé à développer la récupération en France depuis les années 50. C’est un parcours incroyable de plus de 60 ans dans cette profession ! Désormais, je confie la destinée de mon entreprise à celui qui a fait passer nos métiers de la récupération au recyclage avec une vraie volonté d’industrialisation et d’innovation. Avec la montée des investissements, la concentration de nos métiers est inévitable et même inéluctable », déclare Marcel Solarz.

A propos de Paprec: Le groupe a été fondé et est dirigé depuis sa création par Jean-Luc Petithuguenin. Avec l’acquisition de Coved, réalisée en avril 2017, le leader français du recyclage s’impose désormais comme le spécialiste de la gestion globale des déchets. Il est passé en 25 ans de 45 à 8500 collaborateurs et collaboratrices répartis sur plus de 200 sites en France et en Suisse. Son chiffre d’affaires atteint 1,5 milliard d’euros.002c6be9488161795129ed657b06927d_L
Présent sur l’ensemble des filières existantes, le groupe est N°1 du recyclage des plastiques, du papier, du carton, des déchets du bâtiment ainsi que du tri de la collecte sélective des ménages. Il est N°2 du recyclage des déchets d’équipements électriques et électroniques, N°3 pour les déchets verts, le bois, la biomasse et les déchets industriels banals.
Paprec Group est connu et reconnu depuis sa création pour son engagement en faveur de la diversité, de la laïcité et de la lutte contre toutes les formes de discriminations dans l’entreprise. Paprec Group a ainsi reçu en octobre 2016 le trophée global Axa des entreprises responsables. Jean-Luc Petithuguenin a par ailleurs remporté en Novembre 2016 le prix de l’Entrepreneur de l’année décerné lors des BFM Business Awards.

Paprec reprend Deroo

23 mars 2018

Pour développer son activité dans les Hauts-de-France et étendre son expertise sur l’ensemble de la chaîne du recyclage des déchets, Paprec reprend Deroo société familiale basée à Wizernes dans le Pas-de-Calais. Créée dans les années 50, Deroo est spécialisée dans le recyclage et le transport.

Marc Deroo

Marc Deroo

Le groupe Paprec élargit ses activités avec l’acquisition de l’entreprise familiale Deroo. Composée de 310 personnes, avec un chiffre d’affaires de 48 millions d’euros, cette société fondée en 1951 par Félix Deroo, le grand-père de l’actuel dirigeant, est basée à Wizernes, près de Saint-Omer, dans le Pas-de-Calais. Cette année, le groupe a acquis également Ikos Environnement, qui lui permet de développer ses capacités d’enfouissement pour les déchets ultimes et  ajoute ainsi un nouveau métier à son expertise : la méthanisation.
L’acquisition de Deroo répond à cette même logique : en premier lieu, asseoir sa présence cette fois dans les Hauts-de-France, avec un nouveau centre de recyclage qui complète les trois autres usines de la région (Béthune, Harnes, Quesnoy-sur-Deûle). Le site de Wizernes recycle chaque année 160 000 tonnes de papiers/cartons.  Deroo compte également une activité importante de transport, avec 230 chauffeurs qui sillonnent la région et les pays limitrophes.

Paprec N°1 du recyclage du papier-carton

Paprec N°1 du recyclage du papier-carton

Avec ses quatre usines de recyclage, un centre d’expertise  à Pont-Sainte-Maxence (dans l’Oise), une Installation de stockage de déchets non dangereux à Bimont (dans le Pas-de-Calais) et six sites Coved Environnement, plus de 1000 personnes du groupe Paprec travaillent en région Hauts-de-France dans le traitement des déchets. « En 25 ans, Paprec est devenu le premier acteur indépendant de l’ensemble de la gestion des déchets ; le groupe s’inscrit pleinement dans la transition écologique en assurant à ses 45 000 clients industriels et 1200 collectivités la valorisation la plus complète possible des déchets qui lui sont confiés en privilégiant la solution recyclage », souligne Jean-Luc Petithuguenin, Président-Fondateur de Paprec Group. « Les appels d’offres désormais sont nationaux et multi-matériaux : pour répondre, il fallait que nous nous adossions à un grand groupe », constate Marc Deroo. Le dirigeant, âgé de 65 ans poursuit « Je voulais aussi assurer un avenir à nos salariés, il était important pour moi de trouver un bon partenaire. Avec mon fils, Gauthier, j’accompagnerai le groupe Paprec dans les prochaines années pour assurer une transition réussie », poursuit le petit-fils du créateur.

Stéphane Leterrier nommé DG de Coved

2 mai 2017

Paprec a signé l’achat de Coved, l’ancienne filiale de Saur, début avril. Stéphane Leterrier vient d’être nommé Directeur général de cette société spécialisée dans les services aux collectivités.Stephane_Leterrier_-_Coved

Âgé de 46 ans, Stéphane Leterrier est diplômé de l’Essec. Il a fait ses premiers pas dans le monde professionnel chez l’expert de l’audit et du conseil financier Mazars puis comme responsable du contrôle de gestion au sein du groupe Pernod Ricard. Il a ensuite intégré en 2001 le groupe Suez Environnement comme directeur financier d’une filiale régionale puis a occupé différents postes opérationnels et de direction générale notamment en région Méditerranée et Rhône-Apes-Auvergne. Il a rejoint Paprec Group en novembre 2014, comme directeur délégué, et assure la supervision des activités en Rhône- Alpes-Auvergne, Méditerranée, Sud-Ouest et Grand Ouest. Nommé directeur général adjoint de Paprec Group en 2016, il était alors également en charge du pilotage et du développement national des services aux collectivités aux côtés du Président du Groupe. « Le rapprochement entre Paprec et Coved est une magnifique opportunité. Il va permettre au groupe ‎de renforcer son maillage territorial national avec plus de 200 implantations au total, d’élargir notre offre de services auprès de nos clients collectivités, d’accélérer notre développement dans ce domaine, et, enfin, d’être présent sur l’ensemble de la chaine de valeur du déchet « , précise Stéphane Leterrier. « La nomination de Stéphane Leterrier à la tête de Coved marque le parcours exemplaire que Stéphane a réalisé en quelques années au sein de Paprec et est un garant de l’importance de la réussite de cette fusion pour le groupe. Avec Coved en effet, le groupe deviendra un champion national de la collecte, de la valorisation et du recyclage des déchets », ajoute Jean-Luc Petithuguenin, PGD du groupe.

Paprec change de dimension

8 décembre 2016

Paprec annonce ce jeudi le rachat de Coved. Ce rachat permet à Paprec de grossir de 30% et  donne naissance à un groupe de 8000 personnes et 1,3 milliard d’euros de chiffre d’affaires.

Jean Luc Petithuguenin, Président Fondateur de Paprec

Coved, filiale du gestionnaire d’eau Saur, est spécialisée dans la collecte et la valorisation des déchets ainsi que dans le nettoyage des espaces publics. Coved, acronyme de Collecte, Valorisation, Énergie, Déchets, traite 2,4 millions de tonnes de déchets par an. Présente en province et en milieu rural, elle dessert 5 millions d’habitants et a enregistré en 2014 un chiffre d’affaires de 330 millions d’euros, selon le site déchets-infos. Sa société mère, Saur, est le troisième acteur du traitement de l’eau dans l’Hexagone, loin derrière Veolia et Suez. Saur a été repris in extremis en 2013 par les banques créancières de ses anciens actionnaires, incapables de rembourser leur dette d’acquisition. Depuis, le groupe cherche à lever du cash en se recentrant sur son cœur de métier. Il a donc annoncé début 2016 son intention de vendre Coved.

En le rachetant, Paprec renforce son poids dans le recyclage en France, un marché également dominé par Veolia et Suez. Paprec, qui a réalisé une cinquantaine d’acquisitions depuis sa reprise en 1995 par Jean-Luc Petithuguenin, ex-cadre de la Générale des Eaux (Veolia), réalise un chiffre d’affaires de près d’un milliard d’euros avec 20.000 clients. Il investit en moyenne 100 millions d’euros par an et recycle 7 millions de tonnes de déchets – papiers, plastiques, bois, métaux, déchets dangereux ou verts, etc., sur une centaine de sites. « C’est une nouvelle ère pour Paprec Group qui va réaliser la plus grande acquisition de son histoire. Nous le ferons comme nous l‘avons toujours fait, en respectant les valeurs de Coved et de Paprec et en pratiquant une intégration respectueuse des personnes et des clients », indique Jean Luc Petithuguenin.

Paprec laïque

11 février 2014

Jean-Luc Petithuguenin, PDG du groupe Paprec, un des leaders des métiers du recyclage en France,  a adopté, avec l’accord de ses 4 000 salariés, une charte de la laïcité et de la diversité dans l’entreprise. Sans attendre, entre donc en vigueur sur tous les sites de l’entreprise (80 en France), l’interdiction de port de signes religieux. Le PDG de Paprec revendique cette première en France comme un acte «militant». Le groupe privé dont le siège social est situé en Seine-Saint-Denis, régulièrement salué comme un modèle en matière de diversité et de promotion sociale, notamment d’employés d’origine étrangère (56 nationalités sont présentes dans l’effectif global), applique depuis ce matin un texte de huit articles dans son règlement intérieur. Concrètement, « le port de signes ou de tenues par lesquels les collaborateurs manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est clairement interdit ». Une initiative qui pourrait faire avancer le débat sur la laïcité!

Voile – B. World Race: Paprec sur l’Équateur

16 mars 2011

les Français Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron (Virbac-Paprec 3) sont toujours en tête de la Barcelona World Race. Les deux skippers vont passé l’Équateur et rejoindre l’hémisphère nord cette nuit. Ils comptent toujours plus de 350 miles d’avance sur le duo espagnol Fernandez-Martinez (MAPFRE).

Barcelona Worl Race

Le classement:

1. Dick/Peyron (FRA/Virbac-Paprec 3)
2. Martinez/Fernandez (ESP/MAPFRE) à 356 à milles
3. Rivero/Piris (ESP/Renault ZE) à 1.584

  • sports
  • Commentaires fermés sur Voile – B. World Race: Paprec sur l’Équateur

Voile – B.World Race: Paprec repart à l’heure!

18 février 2011

Après un deuxième stop technique en Nouvelle Zélande, Paprec est reparti à 11 h 11 (heure française).
Joint par son équipe, Jean-Pierre Dick a précisé qu’ils quitteraient bien le ponton à 11h11 (heure française). Après 48 heures d’escale technique, le monocoque bleu et son équipage repartent en pleine forme, qui plus est dans des conditions de vent favorables.

Paprec-Virbac dans le détroit de Cook en Nouvelle Zélande.

« L’ensemble des réparations a été effectué. Luc Bartissol et son équipe ont fait un super boulot. Nous sommes en train de ranger le bateau et on part à l’heure autorisée par la direction de course. A 11h11, on largue les amarres. Une heure après, nous devrions être sous voiles, direction l’Océan Pacifique. Nous nous sommes bien reposés, bien alimentés, il va falloir vite se remettre dans le bain de la course au large. Le point positif est que nous repartons devant tous nos concurrents. Nous aurons environ 150 milles d’avance sur MAPFRE, sachant qu’ils peuvent s’arrêter (décision ce matin). Devant nous, il y a un demi-tour du monde et une course à gagner ! » a précisé Jean-pierre Dick.

  • sports
  • Commentaires fermés sur Voile – B.World Race: Paprec repart à l’heure!

Voile – B. World Race – Paprec augmente son avance

30 janvier 2011

Malgré leur « stop technique » à Recife, alors qu’ils sont entrés jeudi dans l’Océan indien, Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron (Virbac-Paprec 3) sont toujours tranquillement installés en tête de la Barcelona World Race.
Au pointage de vendredi 5h00, les deux Français comptaient 608,2 milles d’avance sur les Espagnols Iker Martinez/Xabi Fernandez (Mapfre), soit 28 milles de plus que lors du dernier pointage. Les troisièmes sont toujours Alex Pella et Pepe Ribes (Estrella Damm), qui comptent eux plus de 763 milles de retard.

Le classement vendredi à 5h00 :
1. Jean-Pierre Dick/Loïck Peyron (FRA/Virbac-Paprec 3) à 17.925 milles de l’arrivée
2. Iker Martinez/Xabi Fernandez (ESP/Mapfre) à 608,2 milles des premiers
3. Alex Pella/Pepe Ribes (ESP/Estrella Damm) à 763,9 milles

  • sports
  • Commentaires fermés sur Voile – B. World Race – Paprec augmente son avance

Paprec-Virbac creuse l’écart

5 janvier 2011

Voille – Bacelona Race 2011

Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron ont creusé l’écart en tête de la la Barcelona World Race, la course autour du monde en double et sans escale, entre lundi et mardi. En milieu d’après-midi, quatre bateaux sur quatorze avaient franchi le détroit de Gibraltar.

Le classement mardi 5 janvier à 16h00 HF :
1. Jean-Pierre Dick/Loïck Peyron (FRA/Virbac-Paprec 3) à 23.962 milles de l’arrivée
2. Michel Desjoyeaux/François Gabart (FRA/Foncia) à 57 milles des premiers
3. Dominique Wavre/Michèle Paret (SUI-FRA/Mirabaud) à 77
4. Alex Pella/Pepe Ribes (ESP/Estrella Damm) à 90
5. Boris Herrmann/Ryan Breymaier (GER-USA/Neutrogena) à 114

  • sports
  • Commentaires fermés sur Paprec-Virbac creuse l’écart

Paprec Recyclage favori de la course!

31 décembre 2010

Après une première édition boudée par certains marins, la deuxième édition de la Barcelona World Race est partie à 13 h 00 de la cité catalane avec un plateau prestigieux de 13 équipages.
Au programme des marins : un tour du monde en monocoque en double, via la route des trois caps (Bonne-Espérance, Leeuwin et Horn), soit un parcours d’environ 25.000 milles nautiques (46.300 km) à engloutir sans escale. Si l’assistance extérieure n’est pas exclue, elle entraînera des pénalités pour les équipages qui y auront recours. Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron (Virbac-Paprec) seront les grands favoris de la régate. Favoris, car le premier, associé à l’Irlandais de Lorient Damian Foxall, a remporté la première édition le 11 février 2008, mais aussi en raison du succès du duo Dick-Peyron dans la Transat Jacques Vabre 2005. «Nous ne voudrions pas passer à côté, commente Jean-Pierre Dick. Nous sommes deux solitaires réunis sur un bateau. Notre relation est la clé de la réussite.» Ils devront notamment se méfier des duos Desjoyeaux -Gabart (Foncia) et De Pavant-Audigane (Groupe Bel). Deuxième en 2008, Alex Thomson restera à quai : le Britannique a été victime d’une crise d’appendicite cette semaine. Il souhaite reprendre la course dans quelques jours! Le skippeur d’Hugo Boss a obtenu l’autorisation d’être remplacé provisoirement par le Néerlandais Wouter Verbraak.

  • sports
  • Commentaires fermés sur Paprec Recyclage favori de la course!

Suivant »