Archive for the tag 'Lille'

Environord à Lille 11 et 12 juin

10 juin 2014

Derichebourg gagne à Paris mais sort à Lille

5 avril 2014

La société Polyurbaine, filiale du Groupe Derichebourg spécialisée dans la gestion des déchets et la propreté urbaine, a été retenue par la Ville de Paris pour l’exécution du lot n°1 du marché de collecte en porte-à-porte des DMA (Déchets Ménagers et Assimilés).

Sur les 10 arrondissements confiés à des entreprises du secteur privé, 4 arrondissements de la capitale française seront donc collectés par le Groupe Derichebourg, à savoir les 1er, 3ème, 4ème et 7ème arrondissements. Ce dernier constitue une nouveauté pour l’entreprise qui assure depuis plus de 4 années la collecte des 3 autres arrondissements. « Ainsi, à compter du 22 juin prochain, Polyurbaine déploiera ses activités sur le 7ème arrondissement avec les mêmes exigences qualitatives et le même professionnalisme qui lui sont reconnus depuis plusieurs années par la Ville de Paris », se félicite le Groupe. Ce contrat, d’une durée de 5 années fermes et de 3 années optionnelles, s’élève à 110 millions d’euros. Ce marché complète d’autres activités assurées par Derichebourg pour la capitale : la collecte des colonnes à verre sur l’ensemble des 20 arrondissements ; la gestion des déchèteries du secteur Nord de Paris ; la propreté de l’ensemble Berges de Seine.

Mauvaise nouvelle par contre à Lille! Le groupe Derichebourg, présent pour le nettoiement des voiries depuis le 1er avril 2012 a perdu ce marché au profit du prestataire historique de la ville du Nord, Esterra qui gérera l’ensemble des prestations de collecte des ordures ménagères et du nettoiement des voiries à partir du 1er mai. Ce marché est estimé à 16 millions d’euros par an.

Le groupe Derichebourg qui vient de réduire de moitié son endettement grâce à la cession de Servisair et de rallonger la maturité de sa dette semble enfin retrouver grâce aux yeux des investisseurs. Natixis a d’ailleurs relevé  sa recommandation de « neutre » à « acheter » sur le titre Derichebourg, avec un objectif passé de 2,3 à 4,2 euros, soit un potentiel supérieur à 50%.