Archive for the tag 'Jean-Luc Petithuguenin'

Stéphane Leterrier nommé DG de Coved

2 mai 2017

Paprec a signé l’achat de Coved, l’ancienne filiale de Saur, début avril. Stéphane Leterrier vient d’être nommé Directeur général de cette société spécialisée dans les services aux collectivités.Stephane_Leterrier_-_Coved

Âgé de 46 ans, Stéphane Leterrier est diplômé de l’Essec. Il a fait ses premiers pas dans le monde professionnel chez l’expert de l’audit et du conseil financier Mazars puis comme responsable du contrôle de gestion au sein du groupe Pernod Ricard. Il a ensuite intégré en 2001 le groupe Suez Environnement comme directeur financier d’une filiale régionale puis a occupé différents postes opérationnels et de direction générale notamment en région Méditerranée et Rhône-Apes-Auvergne. Il a rejoint Paprec Group en novembre 2014, comme directeur délégué, et assure la supervision des activités en Rhône- Alpes-Auvergne, Méditerranée, Sud-Ouest et Grand Ouest. Nommé directeur général adjoint de Paprec Group en 2016, il était alors également en charge du pilotage et du développement national des services aux collectivités aux côtés du Président du Groupe. « Le rapprochement entre Paprec et Coved est une magnifique opportunité. Il va permettre au groupe ‎de renforcer son maillage territorial national avec plus de 200 implantations au total, d’élargir notre offre de services auprès de nos clients collectivités, d’accélérer notre développement dans ce domaine, et, enfin, d’être présent sur l’ensemble de la chaine de valeur du déchet « , précise Stéphane Leterrier. « La nomination de Stéphane Leterrier à la tête de Coved marque le parcours exemplaire que Stéphane a réalisé en quelques années au sein de Paprec et est un garant de l’importance de la réussite de cette fusion pour le groupe. Avec Coved en effet, le groupe deviendra un champion national de la collecte, de la valorisation et du recyclage des déchets », ajoute Jean-Luc Petithuguenin, PGD du groupe.

Paprec change de dimension

8 décembre 2016

Paprec annonce ce jeudi le rachat de Coved. Ce rachat permet à Paprec de grossir de 30% et  donne naissance à un groupe de 8000 personnes et 1,3 milliard d’euros de chiffre d’affaires.

Jean Luc Petithuguenin, Président Fondateur de Paprec

Coved, filiale du gestionnaire d’eau Saur, est spécialisée dans la collecte et la valorisation des déchets ainsi que dans le nettoyage des espaces publics. Coved, acronyme de Collecte, Valorisation, Énergie, Déchets, traite 2,4 millions de tonnes de déchets par an. Présente en province et en milieu rural, elle dessert 5 millions d’habitants et a enregistré en 2014 un chiffre d’affaires de 330 millions d’euros, selon le site déchets-infos. Sa société mère, Saur, est le troisième acteur du traitement de l’eau dans l’Hexagone, loin derrière Veolia et Suez. Saur a été repris in extremis en 2013 par les banques créancières de ses anciens actionnaires, incapables de rembourser leur dette d’acquisition. Depuis, le groupe cherche à lever du cash en se recentrant sur son cœur de métier. Il a donc annoncé début 2016 son intention de vendre Coved.

En le rachetant, Paprec renforce son poids dans le recyclage en France, un marché également dominé par Veolia et Suez. Paprec, qui a réalisé une cinquantaine d’acquisitions depuis sa reprise en 1995 par Jean-Luc Petithuguenin, ex-cadre de la Générale des Eaux (Veolia), réalise un chiffre d’affaires de près d’un milliard d’euros avec 20.000 clients. Il investit en moyenne 100 millions d’euros par an et recycle 7 millions de tonnes de déchets – papiers, plastiques, bois, métaux, déchets dangereux ou verts, etc., sur une centaine de sites. « C’est une nouvelle ère pour Paprec Group qui va réaliser la plus grande acquisition de son histoire. Nous le ferons comme nous l‘avons toujours fait, en respectant les valeurs de Coved et de Paprec et en pratiquant une intégration respectueuse des personnes et des clients », indique Jean Luc Petithuguenin.

Paprec laïque

11 février 2014

Jean-Luc Petithuguenin, PDG du groupe Paprec, un des leaders des métiers du recyclage en France,  a adopté, avec l’accord de ses 4 000 salariés, une charte de la laïcité et de la diversité dans l’entreprise. Sans attendre, entre donc en vigueur sur tous les sites de l’entreprise (80 en France), l’interdiction de port de signes religieux. Le PDG de Paprec revendique cette première en France comme un acte «militant». Le groupe privé dont le siège social est situé en Seine-Saint-Denis, régulièrement salué comme un modèle en matière de diversité et de promotion sociale, notamment d’employés d’origine étrangère (56 nationalités sont présentes dans l’effectif global), applique depuis ce matin un texte de huit articles dans son règlement intérieur. Concrètement, « le port de signes ou de tenues par lesquels les collaborateurs manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est clairement interdit ». Une initiative qui pourrait faire avancer le débat sur la laïcité!