Archive for the tag 'derichebourg'

Derichebourg confirme Bartin

1 décembre 2016

Le groupe Derichebourg confirme que la complète acquisition de la société Bartin Recycling, auparavant filiale du groupe Véolia, est intervenue ce mercredi 30 novembre 2016, toutes les conditions suspensives étant réalisées.  Bartin Recycling est spécialisée dans la collecte et le recyclage de métaux ferreux et non-ferreux. Elle assure sur une vingtaine de sites en France la valorisation des ferrailles. C’est un maillon majeur du secteur dans notre pays. L’entreprise valorise et recycle autour de 450.000 tonnes par an. Les sites  et activités de démantèlement et de déconstruction des matériels en fin de vie (aérien, maritime, ferroviaire) ne sont pas concernées par cette cession. Abderaman El Aoufir, directeur général délégué du groupe Derichebourg déclare :  » Cette acquisition s’inscrit dans une stratégie industrielle de long terme. Elle permet au groupe Derichebourg de développer son maillage territorial au niveau national et d’assurer l’approvisionnement de ses unités de recyclage par des volumes en provenance de ces sites récemment acquis.  »

Derichebourg avale Bartin

21 juillet 2016

À travers la signature d’un contrat de cession d’actions, en date du 19 juillet, Derichebourg annonce qu’il va acquérir Bartin Recycling, filiale du groupe Veolia, spécialisée dans la collecte et le recyclage des métaux ferreux et non ferreux.logo-bartin

Derichebourg financera cette acquisition à partir de lignes de crédit existantes. L’opération sera effective après l’obtention de l’autorisation au titre du contrôle des concentrations. Le groupe Bartin Recycling exploite en France 23 sites spécialisés dans le recyclage des ferrailles, non ferreux et déchets. Acteur majeur de ce secteur industriel, l’entreprise valorise et recycle 850 000 tonnes par an. Les activités de démantèlement et de déconstruction des matériels en fin de vie (aérien, maritime, ferroviaire, installations industrielles) de Veolia ne sont pas concernées par cette cession.  »Cette acquisition permet au groupe Derichebourg de développer son maillage territorial au niveau national et d’assurer l’approvisionnement de ses unités de recyclage par des volumes en provenance de ces sites récemment acquis », explique Abderaman El Aoufir, directeur général délégué du groupe Derichebourg. Dans une économie industrielle lourde, génératrice de chutes et déchets métalliques en berne, ce regroupement assure en effet à Derichebourg une augmentation significative de sa « production » et donc de son chiffre d’affaire.

Derichebourg reprend SLG Recycling

12 janvier 2016

Derichebourg a annoncé via un communiqué avoir finalisé l’acquisition du groupe SLG Recycling.derichebourg-doit-nourrir-son-monstre-1447089724
Cette entreprise est spécialisée dans le recyclage des métaux ferreux et non-ferreux ainsi que dans le traitement des déchets provenant des secteurs de l’industrie et de l’artisanat. Elle exploite 22 centres de recyclage principalement situés dans les régions Centre et Bretagne.
SLG Recycling a généré en 2014 un chiffre d’affaires de 85 millions d’euros et a traité cette année-là environ 300.000 tonnes de chutes. Le groupe emploie 270 salariés. Cette novelle acquisition permet à Derichebourg de renforcer son maillage territorial sur ces 2 régions où le groupe est aujourd’hui peu présent. La société escompte en outre développer des synergies opérationnelles entre ses activités actuelles et les activités de SLG Recycling. Derichebourg précise étudier d’autres opportunités de croissance externe dans les activités de recyclage, lesquelles sont rendues possibles après la baisse significative de l’endettement, consécutivement à la vente de la division aéroportuaire Servisair.

Derichebourg concrétise en Ile de France

5 janvier 2016

Derichebourg Environnement annonce la prise d’effet de l’acquisition par sa filiale REVIVAL auprès du groupe Galloo des fonds de commerce ou des titres de participation relatifs à six centres de recyclage (collecte et préparation) de métaux ferreux et non-ferreux situés en Ile de France (Bonneuil sur Marne, Ivry, Châtillon, Nanterre, Saint-Pierre les Nemours), et en Eure et Loir (Gellainville), et du fonds de commerce de la société Almetal Paris. La concrétisation de ces acquisitions, suite à l’entrée en négociations exclusives le 19 octobre dernier, densifie le maillage territorial de Derichebourg Environnement en Ile de France, et permet dès maintenant d’améliorer le taux d’utilisation de ses matériels industriels de recyclage, en particulier de ses broyeurs.

(Voir notre info du 24/10/15)

Derichebourg gagne à Paris mais sort à Lille

5 avril 2014

La société Polyurbaine, filiale du Groupe Derichebourg spécialisée dans la gestion des déchets et la propreté urbaine, a été retenue par la Ville de Paris pour l’exécution du lot n°1 du marché de collecte en porte-à-porte des DMA (Déchets Ménagers et Assimilés).

Sur les 10 arrondissements confiés à des entreprises du secteur privé, 4 arrondissements de la capitale française seront donc collectés par le Groupe Derichebourg, à savoir les 1er, 3ème, 4ème et 7ème arrondissements. Ce dernier constitue une nouveauté pour l’entreprise qui assure depuis plus de 4 années la collecte des 3 autres arrondissements. « Ainsi, à compter du 22 juin prochain, Polyurbaine déploiera ses activités sur le 7ème arrondissement avec les mêmes exigences qualitatives et le même professionnalisme qui lui sont reconnus depuis plusieurs années par la Ville de Paris », se félicite le Groupe. Ce contrat, d’une durée de 5 années fermes et de 3 années optionnelles, s’élève à 110 millions d’euros. Ce marché complète d’autres activités assurées par Derichebourg pour la capitale : la collecte des colonnes à verre sur l’ensemble des 20 arrondissements ; la gestion des déchèteries du secteur Nord de Paris ; la propreté de l’ensemble Berges de Seine.

Mauvaise nouvelle par contre à Lille! Le groupe Derichebourg, présent pour le nettoiement des voiries depuis le 1er avril 2012 a perdu ce marché au profit du prestataire historique de la ville du Nord, Esterra qui gérera l’ensemble des prestations de collecte des ordures ménagères et du nettoiement des voiries à partir du 1er mai. Ce marché est estimé à 16 millions d’euros par an.

Le groupe Derichebourg qui vient de réduire de moitié son endettement grâce à la cession de Servisair et de rallonger la maturité de sa dette semble enfin retrouver grâce aux yeux des investisseurs. Natixis a d’ailleurs relevé  sa recommandation de « neutre » à « acheter » sur le titre Derichebourg, avec un objectif passé de 2,3 à 4,2 euros, soit un potentiel supérieur à 50%.

Les industriels du recyclage réunis à Lille les 20 et 21 mars 2013

18 mars 2013

Organisé par Federec, Fédération des Entreprises du Recyclage, le Forum Nouvelles Matières Premières accueillera pour sa 4è édition les industriels du recyclage et de la valorisation autour d’un salon et d’un cycle de conférences à Lille Grand Palais les 20 et 21 mars prochain.
Après l’usage intensif des matières premières vierges, les entreprises s’orientent de plus en plus vers l’utilisation de nouvelles matières premières (ferrailles, fibres cellulosiques recyclées, calcin…). Derrière ce changement, une petite révolution! Transformer les déchets en matières premières recyclées permet d’épargner les ressources naturelles, de réaliser des économies d’énergie et de réduire les gazs à effet de serre. Cela représente aussi une réelle opportunité sur le plan économique. D’ores et déjà, la part de matières premières recyclées dans la sidérurgie mondiale a respectivement dépassé les 45% et 60% dans l’industrie papetière.
Avec un chiffre d’affaires de 13,21 milliards en 2011, 2 150 entreprises réparties sur l’ensemble du territoire et 44,3 millions de tonnes de matières premières recyclées, cette filière au coeur des enjeux de développement soutenable participe largement au projet de croissance de l’industrie française et européenne. Elle est créatrice de matières répondant à des critères de qualité tout en économisant les gisements naturels de matière première. Fort de ses 66 entreprises participantes dont Veolia, Sita, Coved, Derichebourg, Team² (pôle de compétitivité) et des entreprises régionales comme Baudelet Environnement, Galloo, D.Metal, le Forum Nouvelles Matières Premières est une occasion de découvrir ou redécouvrir une industrie innovante qui poursuit ses efforts en matière de recherche et de développement et offre de réelles capacités de création d’emplois non-délocalisables. La multitude d’entreprises, de la TPE à la multinationale, répartie sur l’ensemble du territoire qui constitue cette filière d’exception française emploie en effet plus de 33 000 personnes. Ce sera aussi l’occasion de rencontrer des chefs d’entreprise engagés et visionnaires. Les marchés des Nouvelles Matières Premières seront bien-sûr au coeur des débats et des conférences qui seront programmés pendant le Forum notamment autour du thème « Comment les matières premières recyclées, ressources stratégiques, participent-elles au projet de croissance de l’industrie française et européenne ? ».

http://www.nouvellesmatierespremieres.com/index.html

L’action Derichebourg poursuit son repli

12 décembre 2011

Oddo vient d’abaisser son objectif de cours sur la valeur Derichebourg à 2,3 euros, contre 2,5 euros auparavant, laissant sa recommandation « Neutre » inchangée.
La banque d’investissement fait remarquer que les « excellents résultats 2010/2011″ publiés le 8 décembre « ne constituent pas un indicateur avancé pour 2011/2012″. Il juge que la visibilité à court terme est réduite et anticipe un recul de près de 30% du résultat opérationnel courant du groupe pour le nouvel exercice. L’action Derichebourg a chuté de 55% depuis le début de l’année!
« Nous abaissons nos prévisions 2012 et 2013 pour intégrer les perspectives d’une dégradation plus prononcée qu’anticipé auparavant de l’environnement économique et de nouvelles hypothèses de prix des métaux et ferrailles », explique la banque. « Sur la base de nos nouvelles prévisions, la situation financière deviendrait à nouveau critique avec des covenants bancaires qui ne seraient plus respectés dès 2012″, a ajouté le spécialiste, dont le point de vue est partagé par d’autres analystes, qui soulignent les difficultés dans lesquelles se retrouverait le groupe si les prix de la ferraille venaient à baisser. « Si l’on devait connaître une situation similaire à celle d’il y a deux ans, le groupe sera très mal, d’autant que sa dette a déjà été restructurée plusieurs fois », a également indiqué un analyste tablant sur un marché de la ferraille difficile en cette fin d’année.

Derichebourg: C.A. annuel en hausse

23 novembre 2011

Le chiffre d’affaires consolidé de Derichebourg pour l’exercice 2010-2011 s’élève à 3,7 milliards d’euros, en hausse de +19%  par rapport à l’exercice précédent, avec un premier et un deuxième semestre en croissance respectivement de +35 %  et +6%.

Le chiffre d’affaires de Derichebourg Environnement s’élève à 2,5 milliards d’euros, en progression de +27,3% par rapport à l’exercice précédent. Cette augmentation s’explique par une nouvelle progression des volumes, principalement ceux des métaux non-ferreux, et par un effet des prix de vente plus favorable tant pour les ferrailles que pour les métaux . Le chiffre d’affaires de Servisair (services aéroportuaires) s’élève quant à lui à 641 millions d’euros, en hausse de près de +6% dans un marché fortement concurrentiel (+2,3% à taux de change et périmètre constants). Enfin, le CA de Derichebourg Multiservices (services aux entreprises) est en hausse de près de +4% sur l’exercice, dans un secteur marqué par de fortes opérations de restructuration.

  • Économie
  • Commentaires fermés sur Derichebourg: C.A. annuel en hausse