FRN partenaire du Paddle & Run des Rives de la Marque

3 janvier 2020

PADDLE & RUN DES RIVES DE LA MARQUE
Un événement sportif novateur le 24 MAI 2020 (dimanche matin) sur les berges de la Marque – Marcq Plaisance à Marcq-en-Baroeul (59)
Lieu : Quai Jean-Paul Hofmann / Marcq Plaisance
Location de paddle possible, sur réservation (voir sur le lien inscriptions)P&R
Contact organisateurs : Agence ATHOS / Mairie de Marcq
Inscriptions: https://asport-event.com/paddlerun-meb-2020/select_competition
Inscriptions limitées à 250 équipes

Le concept :
Paddle & Run… pour la première fois un événement sportif novateur! Une épreuve combinée en CLM est organisée le long de la Marque sur la commune de Marcq en Baroeul : une grande première départ-arrivée autour du site Marcq Plaisance
La paddle & run en contre la montre (CLM): Une course nature combinant la course à pied (CAP) et le stand up paddle à faire seul ou en équipe de deux (mixte ou pas) . Pour commencer, les concurrents débutent les « hostilités » par une course en Paddle de 5 kilomètres . Un A/R sur la Marque entre le quai Jean-Paul Hofmann et la passerelle du collège de Marcq. Ensuite, et sans que le chronomètre ne s’arrête, les participants enchaînent par une course à pieds de 5 kilométres : Un A/R sur le chemin de halage. La particularité du Paddle & Run est qu’il peut s’effectuer en individuel (enchaînement des deux sports) mais aussi en équipe de 2. (Un rameur + un coureur)
Départ :« rolling start »
Les athlètes se placent dans des SAS qui sont déterminés par leur temps de Paddle visé. La zone de départ se réduit au fur et à mesure que la ligne de départ se rapproche. La ligne de départ est d’une largeur de 2 mètres et laisse passer un concurrent. Cela entrainera une course fluide contre la montre et une incertitude sur les résultats définitifs. Le temps de course individuel commencera lorsque l’athlète passera sur le tapis de chronométrage, sous l’arche de départ, et s’arrêtera lors du passage de la ligne d’arrivée finale.70694402_409286790006636_3760483642787233792_o

Classements:
Homme solo (les trois premiers)
Femme solo (les trois premières)
Équipe duo hommes (les trois premières)
Équipe duo femmes (les trois premières)
Équipe duo mixte (les trois premières)
Meilleur temps sur le parcours Paddle Homme
Meilleur temps sur le parcours CAP Homme
Meilleur temps sur le parcours Paddle Femme
Meilleur temps sur le parcours CAP femme
Souvenir Paddle & Run 2020 à toutes et tous les “finishers” de cette première édition

Avec le soutien du Royal Triathlon Lille Métropole

  • sports
  • Commentaires fermés sur FRN partenaire du Paddle & Run des Rives de la Marque

Goodbye 2019, welcome 2020 !

27 décembre 2019

Voeux FRN

Paprec inaugure le site de Chassieu (69)

27 décembre 2019

À Chassieu, le groupe Paprec, spécialiste du traitement des déchets, triera chaque année entre 50 000 et 70 000 tonnes de déchets issus de la collecte sélective opérée dans l’agglomération lyonnaise, mais aussi dans d’autres villes de la région. Plus de 11000 mètres carrés de terrain, 8000 mètres carrés couverts et quelques 60 000 tonnes de déchets triés en cinq jours.

Les chiffres sont à la mesure du défi environnemental relevé par la toute nouvelle usine du groupe Paprec à Chassieu. Ce site en service depuis fin août, a nécessité 25 millions d’euros d’investissement. Il est l’un des quatre plus importants sites de retraitement de Paprec Group en France. Mais au-delà des chiffres, ce sont les technologies des équipements qui devraient en faire un site de référence en matière de tri. « Nous sommes sur l’une des usines les plus modernes de France », affirme Stéphane Leterrier, directeur général adjoint de Paprec Group.
Baptisée Trivalo 69, l’usine de Chassieu est équipée de trieurs optiques capables de séparer les déchets, grâce à une reconnaissance infrarouge. Par ailleurs, un robot permet d’aller chercher les dernières matières valorisables. « Aujourd’hui 95 à 97% des opérations de tri sont réalisées mécaniquement, ce qui ne signifie pas que nous pouvons nous passer des compétences des hommes, spécialement pour réaliser les opérations de contrôle qualité et affiner le tri », explique le directeur général adjoint de Paprec Group. Ce process opéré à travers des machines et des tapis de tri, permet de valoriser la quasi-totalité des déchets issus de la collecte sélective, afin de les remettre dans les circuits de production. « Les matières issues du recyclage sont les nouvelles matières premières du XXième siècle », estime Jean-Luc Petithuguenin, président de Paprec Group. Et même si la réduction de la production de déchets reste l’objectif ultime des défenseurs de l’environnement, la matière première recyclée semble une source inépuisable. A Chassieu, l’usine Paprec est ainsi déjà pratiquement saturée. « Nous avons installé cette usine d’abord pour traiter les déchets issus de la collecte de l’agglomération de Lyon, car nous avons gagné l’appel d’offres de la métropole. Nous traiterons aussi sur ce site des déchets en provenance de collectivités de l’Ain, du Rhône, de l’Isère et de la Loire », indique Stéphane Leterrier. Ainsi, chaque année, plus de 40 000 tonnes de déchets issus de la métropole de Lyon seront traités à Chassieu. En ajoutant ceux des collectivités voisines, le site retraitera environ 53 000 tonnes de déchets dès les prochains mois. Et en 2020, il assurera le tri de déchets venus du bassin de Clermont-Ferrand, le temps que l’usine locale soit modernisée. Au final, l’an prochain 70 000 tonnes de déchets devraient transiter par Chassieu pour être triés avant d’être remis dans les circuits de production. La capacité de tri du site sera alors à son apogée.

Bonnes fêtes

19 décembre 2019

static-window-sticker-27-20-cm-icons-mod-1_63690

Le cuivre en hausse

18 décembre 2019

Le marché du cuivre, considéré comme le baromètre de l’économie mondiale, s’est ressaisi en début de semaine. Une des principales raisons : l’espoir d’un accord commercial entre la Chine et les États-Unis avant la fin de cette année.cable-de-cuivre

Les cours du cuivre ont rebondi lundi à plus de 6 000 dollars la tonne, ils enregistrent une hausse de plus de 5 % sur les quatre dernières sessions de cotation. L’optimisme règne depuis quelques jours sur l’issue des négociations commerciales entre Pékin et Washington. Or les indices positifs s’accumulent. Vendredi 13, la Chine a annoncé qu’elle supprimait les taxes sur 1 million de tonnes de soja et de porc américains, cinq vraquiers seraient en route depuis les États-Unis. Un geste de bonne volonté confirmé par la déclaration de Pékin, lundi : les autorités chinoises « espèrent un accord aussi vite que possible » alors que « les discussions sont, précisent-t-elles, intenses ». Si un accord était trouvé, cela sonnerait la reprise du commerce mondial, gelé par le conflit sino-américain. Le cuivre étant le métal le plus sensible à la conjoncture économique, cela s’exprime dans la hausse des cours. Les importations chinoises de cuivre sont aussi très dynamiques. C’est la surprise qu’ont réservé les dernières statistiques douanières. Au mois de novembre, la Chine a importé du cuivre brut comme jamais depuis plus d’un an : 483 000 tonnes. Quant au concentré de cuivre, plus de 2 millions de tonnes ont rejoint les ports chinois, 27 % de plus que l’an dernier, un record absolu. Il faut dire que la Chine a interdit certains déchets de cuivre depuis le début de l’année, elle a donc besoin de plus de métal rouge sous d’autres formes. Autre surprise, l’amélioration de l’activité manufacturière en Chine est le signe que l’économie chinoise commence à bénéficier du stimulus fiscal et monétaire de Pékin. Tout cela profite aux cours du cuivre. La Chine, on le rappelle, consomme la moitié des disponibilités de ce métal.

Sylviane Troadec élue au sein de Federec

17 décembre 2019

Le 4 décembre dernier, Sylviane Troadec, directrice déléguée de Paprec Group, a été élue présidente de la commission sociale de la Fédération des entreprises du recyclage, Federec.sylviane-troadec-est-elue-presidente-commission-sociale-federec_620x350
Sylviane Troadec succède à Pascal Secula à la tête de la commission sociale de la Fédération des entreprises du recyclage (Federec). « C’est à la directrice déléguée de Paprec Group que revient désormais la mission de poursuivre le dialogue de confiance [établi par Pascal Secula], créateur de normes conventionnelles adaptées aux spécificités et enjeux de la profession », explique Federec dans un communiqué. Sylviane Troadec a rejoint Paprec Group en 2001 pour créer les fonctions RH, Qualité, Environnement et Sécurité. Par ailleurs, Luc Ducournau, directeur général délégué Praxy Centre, succède à Bernard Favory à la tête de la commission emploi formation.

Derichebourg 2,7 milliards d’euros de CA

17 décembre 2019

Le groupe Derichebourg annonce un chiffre d’affaires de 2,7 milliards d’euros pour l’exercice 2018-2019.
Derichebourg annonce pour l’exercice 2018-2019, un chiffre d’affaires de 2,7 milliards d’euros, « en diminution de 7,4% par rapport à l’exercice précédent », peut-on lire dans un communiqué de presse. Dans le détail, l’activité Services à l’environnement, « qui subit le contexte géopolitique » est en recul de 12,7% et s’établit à 1.846,7 milliards d’euros et l’activité multiservices progresse de 6,9% pour atteindre 857,6 millions d’euros.
Le groupe Derichebourg précise que « depuis les décisions de l’administration Trump mi-2018 d’imposer des droits de douane sur les importations d’acier et d’aluminium, les mesures tarifaires de rétorsion chinoises quelques semaines plus tard sur les importations de métaux non-ferreux en provenance des Etats-Unis et la Turquie à l’été 2018, les conditions économiques dans lesquelles opère l’activité Recyclage du groupe se sont progressivement dégradées ».

L’avenir s’éclaircit pour Ascoval Saint-Saulve

30 novembre 2019

L’aciérie Ascoval de Saint-Saulve, dans le Nord, a reçu une commande de l’usine British Steel d’Hayange, en Moselle. Une livraison pour SNCF Réseau qui éclaircit (UN PEU) l’avenir du site, six mois après la reprise par Olympus, a-t-on appris de source proche de l’entreprise. Cette commande, effective à partir de septembre 2020 et qui était attendue, porte sur la fourniture de 140.000 tonnes par an, pendant 4 ans, de blooms, des barres d’acier de section carrée, qui serviront à la fabrication de rails pour SNCF Réseau.

Les prix des ferrailles à la baisse…

16 octobre 2019

E40

ATHOS RECYCLAGE ENVIRONNEMENT

4 septembre 2019

ARE1ARE2

  • Non classé
  • Commentaires fermés sur ATHOS RECYCLAGE ENVIRONNEMENT

« Entrées les plus récents - Entrées âgées »