Archive for the 'Énergie' Category

Véolia démantèle 2 plateformes pétrolières

16 janvier 2017

Veolia UK et son partenaire Peterson annoncent avoir remporté deux contrats pour le démantèlement et le recyclage de plateformes pétrolières sur leur site de Great Yarmouth, en Angleterre (comté de Norfolk).
Ces contrats couvrent la réception et le traitement à terre de matériaux offshore et de divers éléments associés pour le compte de l’un des majors de la production gazière. Ils contribueront à la création d’environ 10 nouveaux emplois. Les travaux, qui ont pour objectif un taux de recyclage de 96%, doivent démarrer au printemps 2017, une fois les plateformes remorquées jusqu’à terre. Les opérations de recyclage devraient durer environ quatre ans.

La Terre vit à crédit

8 août 2016

La journée mondiale du « dépassement » ne se célèbre pas, elle résonne comme un cri d’alerte!  A partir du lundi 8 août, l’humanité va vivre à crédit, puisant au-delà de ce que la planète peut lui procurer comme ressources naturelles en une année.Earth-Overshootday-550x289

C’est la date – un peu approximative, mais édifiante – qu’a arrêtée, pour 2016, le Global Footprint Network (GFN). Cet institut de recherches international, basé à Oakland (Californie), aux Etats-Unis, mène régulièrement cette campagne d’information axée sur ce jour fatidique (Earth Overshoot Day). Ses experts estiment qu’au rythme actuel, les humains auraient besoin de l’équivalent de 1,6 Terre pour assouvir leur surconsommation globale annuelle.
Les Australiens et les Américains sont les champions de cette démesure : si tous les Terriens vivaient sur le même pied qu’eux, ils engloutiraient les bienfaits d’au moins cinq planètes.

Le blocage des raffineries se poursuit

23 mai 2016

La Confédération générale du travail (CGT) et Force ouvrière (FO) ont renouvelé leur appel à bloquer des raffineries et des dépôts de carburantsgo

Quatre des huit raffineries françaises – qui représentent près de 50 % de la capacité de raffinage – sont affectées : certaines unités de Gonfreville-l’Orcher (Seine-Maritime), Donges (Loire-Atlantique) et Feyzin Lyon sont à l’arrêt, tandis que Grandpuits (Seine-et-Marne) tourne au ralenti.
Durant le week-end du 22 et 23 mai, les automobilistes se sont rués sur les pompes à essence, notamment dans le Nord et l’Ouest. Sur les 12 000 stations en France métropolitaine, 1 500 sont en rupture partielle ou totale, a annoncé le secrétaire d’Etat aux transports Alain Vidalies. Plusieurs départements ont pris des arrêtés limitant la distribution de carburant. Le gouvernement affirme dimanche qu’il n’y avait « pas de risque de pénurie ».

La réunion des pays producteurs de pétrole s’achève sans accord

18 avril 2016

Les grands pays producteurs de pétrole réunis dimanche 17 avril à Doha n’ont pas réussi à s’entendre pour limiter la production de brut. Après l’annonce de cet échec, les cours de l’or noir plongeaient lundi matin sur les marchés asiatiques.4903940_6_c21b_le-ministre-qatari-de-l-energie-mohammed-bin_526a5756234fcf22b45e65efe0545cc7
A l’issue de six heures de tractations, le ministre qatari de l’énergie a annoncé que les négociations de Doha s’étaient achevées sans accord. Mohammed Ben Saleh Al-Sada a déclaré que les 16 pays concernés, membres et non membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), avaient besoin de « plus de temps ». Aucune date n’a été fixée pour une nouvelle réunion, a-t-il ajouté.

(source AFP)

Le cours du pétrole sur le premier trimestre 2016

23 mars 2016

petrole(Source: Les échos.fr)

  • Économie , Énergie
  • Commentaires fermés sur Le cours du pétrole sur le premier trimestre 2016

Résultats en hausse pour Suez Environnement

24 février 2016

Suez Environnement  a publié ce matin  des résultats en hausse au titre de 2015, marqués par la bonne performance de sa division Eau en Europe et ses réductions de coûts, mais s’est montré prudent sur ses perspectives pour 2016.

Jean-Louis Chaussade

Jean-Louis Chaussade

Le numéro deux mondial de la gestion de l’eau et des déchets, derrière Veolia, a fait savoir dans un communiqué qu’il tablait pour cette année sur une croissance organique de son chiffre d’affaires supérieure ou égale à 2%, après +2,7% en 2015, ainsi que sur une croissance organique de son Ebit supérieure à celle de ventes, après +4,5% l’an passé. Suez vise également un cash-flow libre d’environ 1 milliard d’euros (contre 1.047 millions en 2015) et un dividende supérieur ou égal à celui de 0,65 euro par action (stable) proposé pour 2015.

« Globalement je reste optimiste. La seule chose qui nous fait être prudents, c’est le ralentissement de la croissance mondiale dans un certain nombre de pays, qui (aura) certainement un impact sur notre capacité à croître plus vite », a déclaré son directeur général Jean-Louis Chaussade, lors d’une conférence téléphonique. « La première chose qui m’inquiète, c’est évidemment la faible croissance en Europe (…) Si la croissance industrielle ou le PIB sont faibles, nos croissances sont par nature faible », a-t-il ajouté.

Suez a enregistré au titre de 2015 un résultat net part du groupe de 408 millions (-2,2%), un Ebit (1)  de 1.381 millions (+10,1%), un Ebitda (2) de 2.751 millions (+4,1%) et un chiffre d’affaires de 15.135 millions (+5,7%). Le groupe a en outre annoncé qu’il proposerait à l’assemblée générale de ses actionnaires le 28 avril de renouveler les mandats d’administrateur de Gérard Mestrallet, président du conseil d’administration et PDG d’Engie, et de Jean-Louis Chaussade.

(Source Reuters)

(1) Ebit: Le bénéfice avant intérêts et impôts ou résultat avant intérêts et impôts est un élément clé de la comptabilité des sociétés. Il s’agit du résultat duquel sont déduits les intérêts des débiteurs et les impôts.

(2) Ebitda: L’expression de langue anglaise Earnings before Interest, Taxes, Depreciation, and Amortization,  désigne les revenus avant intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations.

La chine veut réduire sa production de charbon

22 février 2016

La Chine compte fermer plus d’un millier de mines de charbon cette année. Dans un communiqué publié ce lundi 22 février, l’Administration nationale de l’énergie, qui régule le secteur, explique que « ces fermetures s’inscrivent dans son plan dévoilé le 5 février dernier et visant à limiter la surproduction du secteur ».
Les mines condamnées ont une capacité de production cumulée de 60 millions de tonnes. L’objectif est de supprimer quelques 500 millions de tonnes de capacités de production de charbon dans les trois à cinq ans à venir.

COP 21: contraignant ou pas

14 décembre 2015

L’accord de Paris sur le climat est-il vraiment juridiquement contraignant ?
Le ministre des affaires étrangères et président de la COP21, Laurent Fabius, l’a fièrement annoncé samedi 12 décembre, au moment de l’adoption du texte par les 195 Etats de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).2048x1536-fit_christiana-figueres-responsable-climat-onu-laurent-fabius-12-decembre-2015-bourget-ministre-affaires-etrangeres-abat-maillet-declarer-adoption-accord-
Une condition qu’il n’avait cessé de marteler tout au long de la préparation de cette conférence des parties, qui marque une étape historique dans les négociations climatiques. Mais cette question délicate, à l’origine d’une passe d’armes entre Paris et Washington à la mi-novembre, suscite encore un débat parmi les juristes.
« Du point de vue du droit, l’accord n’est pas à strictement parler contraignant dans la mesure où il ne prévoit pas de mécanisme coercitif ou de sanction pour les pays qui ne respecteraient pas leurs engagements », avance Matthieu Wemaëre, avocat aux barreaux de Paris et de Bruxelles, expert en droit du climat et négociateur pour le Maroc lors de la COP21. « Dans cet accord, il n’y a rien de contraignant : il n’y a pas de sanction, donc les Etats font ce qu’ils veulent », regrette Jean-François Julliard, le directeur général de Greenpeace France,interrogé par RTL hier dimanche. « Si demain matin, les Etats qui ont signer ces accords ont envie de partir dans une toute autre direction, personne ne peut les empêcher.»

C’est encore très loin 2025!

La COP 21

30 novembre 2015

COP 21

Décès de Claude Dauphin

1 octobre 2015

 Claude Dauphin, le très influent courtier des métaux et du pétrole qui avait fait de Trafigura l’une des toutes premières sociétés de négoce mondiales, est décédé mercredi 30 septembre d’un cancer à l’âge de 64 ans.  15318-trafigura-claude-dauphin

Le très discret et très actif courtier français est mort à Bogota « où il inspectait de nouveaux locaux de Trafigura. Il laisse une épouse et trois enfants », a dit la société suisse dans un communiqué. Claude Dauphin était la 32e fortune de France, avec un patrimoine évalué à 1,4 milliard de dollars en net, selon le magazine Forbes. Il avait démissionné de la direction générale de Trafigura en 2014 pour suivre un traitement médical. Depuis lors, Trafigura était dirigé par Jeremy Weir, un géologue australien à la formation bancaire, encore que Claude Dauphin restait président exécutif et continuait de voyager. Sous sa direction, Trafigura, à l’origine un courtier en métaux d’Amérique latine très spécialisé, est devenu en l’espace de 20 ans l’un des trois premiers négociants mondiaux de matières premières.

Claude Dauphin a démarré sa carrière dans le groupe familial de recyclage, GDE basé en Normandie et dirigé alors par son père Guy Dauphin, avant de rejoindre en 1977  la société de courtage de Marc Rich, futur fondateur de Glencore. Après en avoir dirigé les activités en Bolivie, il prend la tête des activités métaux. En 1988, il est promu à la tête du département pétrole et entre au comex.  En 1992, au décès de son père, il quitte Marc Rich pour fonder l’année suivante, avec Eric de Turckheim  et trois autres associés, la société de négoce Trafigura, qu’il hissera au troisième rang mondial derrière Vitol et Glencore.

 

 

 

 

 

Suivant »