Archive for the 'Technique' Category

Copex prend position en Asie

28 juillet 2014

Le fabricant français Copex consolide sa présence sur le marché asiatique. Il vient de conclure un partenariat de production et de commercialisation avec l’entreprise chinoise Jiangsu Huahong Technology Stock Co. Ltd, premier constructeur chinois d’équipements de recyclage à être coté à la Bourse de Shenzhen.

Ce rapprochement prend la forme d’une nouvelle société basée à Hong Kong et détenue à 50/50 par les 2 entreprises. Baptisée MH Recycling HK Co. Ltd, elle est chargée de commercialiser en Asie et dans le reste du monde la nouvelle presse cisaille mobile Reflex 500 tonnes de Copex. Cette  presse cisaille permet aux recycleurs de réduire leurs frais d’investissement en faisant le choix d’une machine unique, mais déplaçable pour traiter des ferrailles réparties sur différents points de stockage tout en bénéficiant des innovations technologiques issues des presses cisailles lourdes. Aboutissement de plusieurs années de recherhe du bureau d’études de Copex, ce nouveau modèle adapté au marché asiatique sera fabriqué par Huahong Technology, sous la direction d’un collaborateur de Copex.

« Les machines de Copex sont mondialement réputées pour leur robustesse et leur avance technologique. Quand la Reflex 500 t a été lancée cet automne, nous avons estimé qu’il s’agissait de la machine idéale pour le marché asiatique et que c’était avec ce modèle qu’il fallait nous associer à Copex pour monter en gamme et améliorer les performances de notre Groupe », indique M. Hu Shi Yong, Président de Huahong Technology.

« Nous connaissons Huahong Technology depuis longtemps et avons pu apprécier nos qualités respectives. Avec sa forte capacité de production, sa force commerciale sur l’Asie et la qualité de nos innovations technologiques, notre alliance ne peut être que gagnant-gagnant », ajoute Frédéric Malin, PDG de Copex.

Environord à Lille 11 et 12 juin

10 juin 2014

SMAV CHOISIT SITA ET VINCI POUR SON UNITÉ DE PRÉ-TRAITEMENT MÉCANO-BIOLOGIQUE

14 mai 2014

Le Syndicat Mixte Artois Valorisation (SMAV) a choisi le projet porté en groupement par SITA, filiale de SUEZ ENVIRONNEMENT, VINCI Environnement et A3 Architectes pour la valorisation de ses déchets.

Ce contrat porte sur la conception, la construction et l’exploitation pendant 5 ans d’une unité de pré-traitement mécano-biologique (PTMB) à Saint-Laurent-Blangy, dans le Pas-de-Calais. Dotée d’une capacité de traitement de 35 000 tonnes par an, la nouvelle unité permettra d’affiner le tri pour alimenter les différentes filières de valorisation des déchets ménagers.
SITA, leader de la valorisation des déchets en France, et VINCI Environnement, expert dans la conception de process de traitement mécano-biologique, se sont associés pour proposer au SMAV une solution nouvelle, complémentaire et performante pour le traitement et la valorisation des déchets de ses 196 communes.
La future installation, dont l’investissement s’élève à près de 11 millions d’euros, complètera les installations de traitement du SMAV et permettra à la fois de séparer les matériaux recyclables (en particulier les métaux ferreux), de récupérer la matière organique pouvant être compostée ou méthanisée, d’isoler les déchets combustibles à haut pouvoir calorifique pour les valoriser en énergie, et ainsi de réduire la quantité de refus lourds traités jusqu’à présent en installation de stockage.
La nouvelle usine sera construite au coeur du territoire de production des déchets, en lieu et place du centre de transfert des déchets situé sur l’Ecopôle de Saint-Laurent-Blangy. L’implantation du process VINCI Environnement ainsi que de l’architecture, signée A3 Architectes, a été totalement optimisée pour s’insérer dans le bâtiment existant, qui devrait accueillir ses premières tonnes de déchets d’ici 2 ans. D’ici là, le chantier sera organisé de manière à assurer la continuité de l’activité de transfert sur le site en toute sécurité.

Le SMAV réunit la Communauté urbaine d’Arras ainsi que les Communautés de communes du Sud Artois, de la Porte des Vallées, des 2 Sources et de l’Atrébatie pour la collecte, la valorisation et le traitement de leurs déchets, soit 166 000 habitants pour 196 communes.

 

Plastic Omnium: succés commerciaux en Allemagne et en Pologne

5 mars 2014

Plastic Omnium Environnement, au travers de sa filiale allemande Sulo, a remporté en Allemagne et en Pologne de beaux contrats portant sur la fourniture de + de 80 000 bacs roulants destinés à la conteneurisation des déchets ménagers.
Sulo est devenu le fournisseur exclusif de la ville de Hambourg qui, avec près de 2 millions d’habitants, est la seconde plus grande ville d’Allemagne et le premier port du pays. Et Hanovre, capitale de la Basse-Saxe, vient d’attribuer à Sulo la fourniture mais aussi la distribution de plus de 12 000 bacs roulants.
Enfin, en Pologne, la capitale Varsovie a attribué à Sulo un important marché de fourniture de bacs roulants 4 roues d’un volume de 1 100 litres, un des fleurons du savoir-faire industriel de l’entreprise. Un contrat qui en préfigure d’autres : la Pologne veut en effet augmenter la part de déchets recyclés de 8% à 50% d’ici 2020, conformément aux directives européennes. Ainsi, 85% des quelques 2 500 communes polonaises ont lancé des appels d’offres pour mettre en place leur système de gestion des déchets.

Plastic Omnium Environnement :
Un chiffre d’affaires 2013 de 470 millions d’euros et près de 2 500 collaborateurs dans le monde.

EnviroNord-Lille: le rendez-vous des technologies de l’environnement.

21 février 2014

EnviroNord: Lille Grand Palais 11 et 12 juin 2014

Les navires « Jeanne d’Arc » et « Colbert » bientôt démantelés

6 octobre 2012

Le porte-hélicoptères Jeanne d’Arc et le croiseur Colbert devraient être déconstruits à partir de 2014.

Ces deux grandes unités emblématiques de la Marine nationale (180 mètres), aujourd’hui en rade de Brest, font l’objet d’un appel d’offres lancé le 14 septembre. La Marine précise que le chantier devra être mené « dans un pays membre de l’Union européenne ». Comme pour le porte-avions Clemenceau, conçu à la même époque, à la jonction des années 1950 – 1960, la question du désamiantage sera sensible. Après des années de tergiversations entre la Méditerranée, l’Inde et Brest, le porte-avions avait finalement été déconstruit en 2010 en Angleterre, où 700 tonnes de matériaux amiantés avaient été retirées. Au total, 120 bâtiments de la Marine nationale sont en attente de démantèlement.

  • Ferrailles , Technique
  • Commentaires fermés sur Les navires « Jeanne d’Arc » et « Colbert » bientôt démantelés

ODYSSÉE ÉLECTRIQUE : ILS SONT ARRIVÉS !

24 septembre 2012

La Citroën C-Zéro, avec à son bord Antonin et Xavier, est arrivée ce midi à Strasbourg, ville d’où elle était partie en février dernier pour l’Odyssée Electrique, premier tour du monde en voiture électrique de série.

Pour les deux co-équipiers, une ambition : valoriser l’image de la voiture électrique auprès du grand public et le rassurer sur son usage.
Après 8 mois, 25 000 kilomètres, 17 pays traversés et près de 300 recharges pour seulement 250 € d’électricité, la Citroën C-Zéro est arrivée aujourd’hui en France, à Strasbourg. Elle devient ainsi la première voiture électrique de série à avoir réalisé un tour du monde. Les deux héros de cette aventure, Antonin et Xavier, ont pu partager les moments forts de l’Odyssée Electrique lors d’une vidéo conférence avec des ‘pluggers’ rencontrés durant leur trajet.

Akros Henschel se positionne sur les pré-broyeurs.

31 mars 2011

Les contraintes environnementales se faisant de plus en plus rigoureuses autour des sites d’exploitation des déchiqueteurs automobiles, l’installation d’un pré-broyeur, en amont de ces machines, est devenue une quasi obligation. Dans ce contexte, AKROS HENSCHEL confirme son positionnement sur ce marché bien particulier.

ZDS-250-800 à limay. Crédit Akros

Si le pré-broyeur permet d’augmenter la productivité ainsi que diminuer la consommation électrique moyenne, il permet surtout de réduire considérablement les explosions des véhicules mal dépollués, des bouteilles de gaz ou autres explosifs non détectés tant redoutées des responsables de sites et surtout de leurs voisins. Le groupe Akros-Henschel propose toute une gamme de machines innovantes:  pré-broyeurs deux axes ou trois axes équipés d’un capot supérieur dont  l’ouverture permet une manutention et une maintenance aisées donc plus régulières. Et ceci est une révolution! Ces avantages majeurs  ont  convaincu plusieurs exploitants français. Le groupe GDE installe trois pré-broyeurs de type ZDS 250-800 (le plus puissant pré-broyeur au monde) sur ses sites de Limay, Montoir de Bretagne et Salaise, tous équipés de puissants déchiqueteurs de 6000 cv. Sur le magnifique site de Limay, pourtant si décrié depuis son ouverture, ce pré-broyeur est en fonctionnement depuis décembre 2010. Brest-Récupération vient de commander le même investissement pour fin 2011. Prés d’Avignon, la société Rossi va équiper aussi son unité broyeur ZZ de 800cv. D’autres sites, sous la pression permanente des services préfectoraux, réfléchissent à un tel équipement.

 

 

  • Technique
  • Commentaires fermés sur Akros Henschel se positionne sur les pré-broyeurs.

AKROS HENSCHEL souhaite se positionner comme le leader du marché des presses.

17 février 2011

Akros Henschel de type PTC 2175 H.

Akros Henschel est un des partenaires incontournables des recycleurs de ferrailles et métaux avec notamment ses presses et leur gamme réputée pour être la plus large sur le marché actuel. Sa technique fiable et reconnue, Akros Henschel l’exporte sur l’ensemble de la planète.
L’aciérie Wisco à Wuhan en Chine prépare l’arrivée de leur nouvelle presse Akros Henschel de type PTC 2175 H. Avec 1270 t de force de compression, cette machine permet de produire des paquets de 75 x 60 cm et de plus de une tonne pour les chutes neuves. La presse est actuellement mise en test dans les ateliers de production de Kassel en Allemagne .. Autre mise en service prochaine, en Allemagne et en Pologne, le Groupe Cronimet, spécialiste mondial dans le traitement de l’acier inox, va recevoir deux presses à couvercle de type PCV 2560 pour la  production de paquets de 60 x 60 cm.
Enfin, le groupe belge Galloo, une des entreprises de recyclage de métaux ferreux et non ferreux les plus importantes d’Europe a décidé de remplacer sur leur site de Menen, leur ancienne presse par une presse Akros Henschel de type PTC 2060 H.

http://www.akros-henschel.com/fr/

  • Technique
  • Commentaires fermés sur AKROS HENSCHEL souhaite se positionner comme le leader du marché des presses.

« Précedent - Suivant »