Archive for the 'Environnement' Category

FRN N°109 – JANVIER 2019

4 février 2019

FRN N°109- JANVIER 2019

FRN N°109

Paprec rachète TER

8 janvier 2019

Nouvelle acquisition pour Paprec! Le spécialiste français de la gestion des déchets vient de racheter Tri Environnement Recyclage (TER). L’entreprise appartenait à Marcel Solarz, un des précurseurs français en matière de récupération, qui avait créé CDI acheté par Paprec en 2010 puis TER.

« Né en 1936, l’entrepreneur encore actif souhaitait passer la main à un groupe spécialiste du recyclage avec les capacités de conserver ses équipes et continuer le développement de l’entreprise qu’il a créée », souligne Jean-Luc Petithuguenin, Président-Fondateur de Paprec Group.paprec_idf_sud_villeneuve_le_roi_vue_aerienne_paprec_idf_sud_171853370 Comptant  actuellement 90 personnes, le site est basé à Athis-Mons dans l’Essonne. Dédié aux clients industriels, il collecte chaque année 220 000 tonnes de déchets divers (notamment papier et déchets industriels banals), pour un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros. « Le choix de Marcel Solarz de vendre à Paprec  est le signe de l’expertise de ce groupe et de la confiance qu’il fait en notre professionnalisme pour poursuivre le développement de l’affaire qu’il a créée », commente Luc Geffrault, nommé Directeur général de TER. « Je compte continuer de m’appuyer sur les expertises des équipes de TER et plus particulièrement de celle de Marylise Boutoille qui continuera sa mission de directrice de TER », poursuit le directeur général.  « A plus de 82 ans, des soucis de santé m’incitent à passer la main pour cette entreprise dans laquelle j’ai mis le meilleur de moi-même. J’ai participé à développer la récupération en France depuis les années 50. C’est un parcours incroyable de plus de 60 ans dans cette profession ! Désormais, je confie la destinée de mon entreprise à celui qui a fait passer nos métiers de la récupération au recyclage avec une vraie volonté d’industrialisation et d’innovation. Avec la montée des investissements, la concentration de nos métiers est inévitable et même inéluctable », déclare Marcel Solarz.

A propos de Paprec: Le groupe a été fondé et est dirigé depuis sa création par Jean-Luc Petithuguenin. Avec l’acquisition de Coved, réalisée en avril 2017, le leader français du recyclage s’impose désormais comme le spécialiste de la gestion globale des déchets. Il est passé en 25 ans de 45 à 8500 collaborateurs et collaboratrices répartis sur plus de 200 sites en France et en Suisse. Son chiffre d’affaires atteint 1,5 milliard d’euros.002c6be9488161795129ed657b06927d_L
Présent sur l’ensemble des filières existantes, le groupe est N°1 du recyclage des plastiques, du papier, du carton, des déchets du bâtiment ainsi que du tri de la collecte sélective des ménages. Il est N°2 du recyclage des déchets d’équipements électriques et électroniques, N°3 pour les déchets verts, le bois, la biomasse et les déchets industriels banals.
Paprec Group est connu et reconnu depuis sa création pour son engagement en faveur de la diversité, de la laïcité et de la lutte contre toutes les formes de discriminations dans l’entreprise. Paprec Group a ainsi reçu en octobre 2016 le trophée global Axa des entreprises responsables. Jean-Luc Petithuguenin a par ailleurs remporté en Novembre 2016 le prix de l’Entrepreneur de l’année décerné lors des BFM Business Awards.

Nouvel incendie chez Galloo à Marquette-lez-Lille

7 janvier 2019

Un impressionnant incendie s’est décl49680325_2128816450527336_7936327224808964096_nenché ce samedi matin à Marquette lez Lille (59) sur le site du groupe belge Galloo, société de recyclage et broyage d’automobiles et ferrailles. Plusieurs casernes de pompiers ont été mobilisées, pour éteindre un feu dans un stock de marchandises dont les épaisses fumées noires ont été visibles depuis l’ensemble des communes du Nord-Ouest de la Métropole. À notre confrère du quotidien « La Voix du Nord », le maire de la ville , Jean Delebarre a déclaré : « Cette entreprise n’a plus rien à faire en centre-ville! »…

FRN N° 108 Décembre 2018

Justice: Fermeture d’un ferrailleur dans la mayenne

13 novembre 2018

Le 6 novembre dernier a débuté à Lignières-Orgères en Mayenne, le démantèlement d’un parc de carcasses de voitures et de ferrailles.DSCF0501
Depuis des dizaines d’années sur le hameau du Grand-Etinoux, des centaines de carcasses de voitures hors d’usage étaient entassées sur des parcelles appartenant à un ferrailleur. En 2014, le propriétaire n’avait plus les autorisations nécessaires pour exploiter son entreprise de ferrailles.
Après un état des lieux des parcelles effectué en présence d’un huissier, la sous-préfète de l’arrondissement de Mayenne Noura Kihal-Flégeau, accompagnée d’une quinzaine de gendarmes, lui a signifié l’évacuation de la ferraille et des véhicules hors d’usage. Une décision qui a suscité l’opposition du ferrailleur. Pris d’un malaise, ce dernier a dû être évacué par les sapeurs-pompiers vers le centre hospitalier d’Alençon (Orne). L’évacuation du parc pourrait durer des semaines.  Le stock est évalué par les services de la préfetcure de la Mayenne à 400 tonnes de ferrailles et 300 véhicules hors d’usage .

(Le courrier de la Mayenne)

François de Rugy remplace Nicolas Hulot

5 septembre 2018

L’actuel président de l’Assemblée Nationale, François de Rugy, remplace Nicolas Hulot au poste de ministre de la Transition écologique et solidaire.2595821-passation-jpg  L’ex-EELV, désormais encarté LREM et qui se définit toujours comme écologiste, a été choisi pour remplacer Nicolas Hulot qui a démissionné le 28 août. Il devient par ailleurs le numéro trois du gouvernement.

GDE lance sa nouvelle ligne de traitement des DEEE

10 juillet 2018

Le groupe normand GDE lance une nouvelle ligne de tri pour le traitement des déchets issus des équipements électroniques (D3E).  20 000 tonnes par an seront traitéés sur le site de Rocquancourt. Guy Dauphin Environnement  représente aujourd’hui 1 300 salariés sur  70 sites et près de 4 millions de tonnes de matières recyclées.  

François Varane

François Varagne

François Varagne, le nouveau président du groupe,  vient d’inaugurer à Rocquancourt  (Calvados)  la nouvelle ligne de « tri ultramoderne », spécialement dédiée aux D3E, les déchets électroniques et électriques. À ses côtés, Christian Brabant, Directeur général d’Écosystèmes, un partenaire fort. Les déchets 3E représentent environ 1.4 million de tonnes dont 50 % sont collectés en France. C’est en mars dernier que GDE s’est dotée d’une ligne de fragmentation et de démontage de ces déchets.  « On passe du tri uniquement manuel à un tri automatique, à effectif constant (15 salariés) », déclare la direction de l’entreprise. Rocquancourt est le seul site en Normandie agréé pour le broyage du gros électroménager . Ces évolutions technologiques « constituent une réponse innovante au renforcement continu de la réglementation en matière de protection de l’environnement et de la santé humaine ».

GDE Rocquancourt

GDE Rocquancourt

Chaque année plus de 600 000 tonnes de déchets 3E sont traitées en France par une filière encadrée. Les performances de valorisation de l’ordre de 90 % sont significatives. Le gouvernement français a affiché des buts ambitieux, en fixant des objectifs de collecte à 65 % contre 50 % actuellement. Le besoin de traitement est estimé à 900 000 tonnes contre les 600 000 tonnes actuelles. Cet équipement représente un investissement d’un million d’euros.  « Dans un contexte de renforcement des normes environnementales », le site historique GDE de Rocquancourt, se positionne en leader avec cette nouvelle ligne de tri spécialement dédiée aux déchets électroniques et électriques. Les outils de GDE permettent de séparer les éléments polluants de ceux qui peuvent être recyclés (métaux ferreux et non ferreux). 20 000 tonnes de DEEE transitent chaque année à Rocquancourt et plus de 50 000 tonnes pour l’ensemble du Groupe. Cette activité s’est développée en partenariat avec l’éco-organisme Éco-systèmes depuis 2008.

Philippe MAILLARD, nouveau président de la FNAD

26 juin 2018

Philippe MAILLARD, Directeur Général Adjoint France de SUEZ vient d’être élu Président de la Fédération Nationale des Activités de la Dépollution et de l’Environnement (FNADE). Il succède à Jean-Marc BOURSIER qui occupait cette fonction depuis 2015.Zz66aLlE_400x400

Philippe Maillard, 50 ans, possède une grande expertise des métiers de l’environnement qu’il a acquis au sein du groupe Suez en occupant différentes fonctions de direction dans les métiers des déchets et de l’eau, en France et à l’International. Ingénieur diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, il a également présidé la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau (FP2E) en 2014 et 2015. Philippe MAILLARD a déclaré lors du congrès de la FNADE ce 21 juin. « Je suis ravi et honoré du mandat que les adhérents de la FNADE me confient aujourd’hui. Nous avons de nombreux défis à relever ensemble, pour accompagner la transition écologique et les prochaines étapes de la Feuille de Route Economie Circulaire car le recyclage et la valorisation énergétique des déchets ont un rôle déterminant dans la boucle circulaire. Les entreprises de la FNADE contribuent activement à cet enjeu collectif et je suis convaincu de leur engagement. » La Feuille de Route Economie Circulaire, présentée en avril dernier par le gouvernement, encadre le chemin et les objectifs : réduction de 50% du stockage et recyclage de tous les plastiques à horizon 2025, incitation à trier plus et mieux… autant de défis qui nous imposent, en tant qu’industriels de l’économie circulaire, d’agir aux cotés des pouvoirs publics et des parties prenantes afin de permettre de faire de ces ambitions une réalité et une réalité pérenne.

70ème anniversaire du BIR à Barcelone

22 mai 2018

BIR

70éme anniversaire du BIR à Barcelone

15 février 2018

BIR

 

 

 

 

 

BIR Barcelone

Suivant »