France Recyclage News

A chinese lion statue

Avec l’accroissement constant de la demande intérieure de la Chine et de l’Inde, le secteur des matières secondaires est devenu un segment crucial, aux enjeux économiqueset environnementaux vitaux pour des pans entiers de notre industrie. Le monde change de centre de gravité ! Dans un contexte politique et économique qui ne s’annonce guère favorable, il faut rester attentif aux évolutions de l’Asie. Le moindre événement géopolitique, et même météorologique, provoque une variation des prix, des coûts de production d’une ampleur jamais vue dans le passé. Le secteur du recyclage a bien sûr les yeux rivés sur ce nouvel horizon qui dicte ses lois aux marchés.

Dans ce contexte, l’individualisme est synonyme de défense de son pré-carré. Il engendre agressivité et solitude. L’entreprise peut en payer le prix ! La société autocentrée, amoureuse de ses procédés, de ses techniques, de son esprit « maison », de son glorieux passé et de ses certitudes, n’a plus une once de chance de survie. Au cœur d’une bataille mondiale, dans laquelle les consommateurs ont dorénavant l’embarras du choix, face à une offre multipliée, ce n’est plus le chef d’entreprise qui dirige, mais son client. Face à cette complexité, dorénavant : « la modestie est révolutionnaire ! »

Jean-Paul DELBERT

 

Cours des métaux au 16 Juin 2021

Notre site se modernise pour 2021

9 février 2021

En ce début d’année, notre site se modernise . Encore quelques semaines de travaux pour retrouver une activité normale.

vaImnp0Ek9NQZGoV6vuupcBAeAITravaux-Web

  • Non classé
  • Commentaires fermés sur Notre site se modernise pour 2021

Tous nos voeux pour 2021

31 décembre 2020

2021 FRN

Cours Acier Nymex USD

23 juillet 2020

Acier

 

 

 

 

 

 

La Chine concentre à elle seule environ 50% du marché de l’acier, aussi bien en termes d’offre que de demande.

U.S. Steel dans le rouge

29 juin 2020

Le sidérurgiste américain U.S. Steel a émis un gros « profit warning« * en raison de la crise du Covid-19, et a annoncé un projet de levée de fonds de plus de 500 M$ pour renforcer son bilan. L’action U.S. Steel a plongé de 10,4% mercredi à Wall Street, après que le sidérurgiste américain a indiqué s’attendre désormais à des pertes bien plus importantes que prévu pour son 2e trimestre fiscal en cours. Le sidérurgiste prévoit ainsi pour ce trimestre, qui s’achèvera fin juin, à une perte nette de 3,06$ par action contre une perte de 1,73$ attendue par le consensus FactSet. Le groupe a expliqué qu’une « partie significative » de son outil de production est restée à l’arrêt pendant le trimestre en raison de l’épidémie de Covid-19. Après la clôture, U.S. Steel a en outre annoncé une augmentation de capital de 57,5 millions de titres, soit environ 517 millions de dollars, en vue de « renforcer son bilan, accroître ses liquidités et faire face à ses dépenses générales ». Le titre cédait encore près de 5% dans les cotations post-séance après cette annonce.Le 30 avril dernier, U.S. Steel avait déjà fait état d’une perte de 391 millions de dollars au titre du premier trimestre 2020, soit 2,3$ par action, et 0,73$ en données ajustées des éléments exceptionnels.

*Le profit warning ou avertissement sur résultats sont les termes utilisés pour désigner l’avertissement émis par une entreprise pour alerter les actionnaires sur de mauvais résultats.

(Boursier.com)

Chute de 27% de l’activité

12 mai 2020

Le confinement a coûté près de six points à l’économie française et l’activité économique en France a plongé de 27% au mois d’avril par rapport à la trajectoire attendue avant la crise, en raison de ce même confinement. C’est ce qu’a indiqué la Banque de France mardi 12 mai. Début mars, elle avait estimé la croissance de l’économie française à 0,1% pour le premier trimestre 2020: la chute de 27% de l’activité s’entend par rapport au niveau qui aurait été atteint si elle avait continué à croître à ce rythme en avril.

Le cuivre à la hausse…

9 avril 2020

Hausse des cours du cuivre soutenus par un bon chiffre de l’activité manufacturière en Chine, premier importateur mondial de matières premières.cuivre2
« Les principaux producteurs de cuivre asiatiques ont annoncé ces derniers jours qu’ils avaient l’intention d’augmenter considérablement leur activité », a rapporté Daniel Briesemann, analyste de Commerzbank. « La plus grande fonderie de cuivre chinoise prévoit d’augmenter sa production de 6 % pour atteindre 1,65 million de tonnes, tandis que la deuxième fonderie japonaise envisage même une hausse de près de 11 % pour atteindre 450.000 tonnes », a-t-il ajouté, avant de nuancer « l’optimisme » de ces chiffres. « Le cuivre a dû encaisser tellement de mauvaises nouvelles, sans pour autant marquer le pas, que j’ai l’impression qu’à moins d’une nouvelle chute significative des marchés boursiers, il devrait pouvoir relever le défi de renouer avec le seuil psychologique des 5.000 dollars », indiquait dès vendredi dernier, Ole Hansen pour la Saxo Bank. (Boursorama)

Entreprises et coronavirus

1 avril 2020

Face à la crise du coronavirus, 507.000 entreprises de moins de 50 salariés ont demandé un report de leur échéance de paiement des cotisations sociales, a annoncé le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin dans une interview au Figaro. En cause? Des difficultés de trésorerie alors que beaucoup sont arrêtées ou tournent au ralenti. C’est dans ce contexte que le gouvernement prévoit de faire “appel à la solidarité nationale”, à travers le lancement d’une plateforme de dons en ligne. Celle-ci doit permettre aux entreprises et aux particuliers d’alimenter le fonds de solidarité créé par l’Etat afin de soutenir les sociétés les plus affectées par la crise sanitaire.

Le recyclage et le coronavirus

1 avril 2020

Coronavirus : Le recyclage, reconnu comme secteur prioritaire, poursuit majoritairement son activité, selon l’état des lieux de Federec (le syndicat professionnel qui rassemble les entreprises du recyclage).

Selon une étude lancée par cette fédération auprès des entreprises, 71% d’entre elles ont déclaré être ouvertes et assurer une activité, avec 4 établissements sur 5 ouverts. 73% des déchèteries professionnelles sont ouvertes, de même que 60% des centres de tri. 94% fonctionnent en mode dégradé. 70% de déchets collectés sont d’origine industrielle, avec donc une forte baisse de ce gisement en raison de l’arrêt de nombreuses industries, hormis agroalimentaire.

*l’économie du  recyclage représente 1000 entreprises , pour un chiffre d’affaires de 9,04 Milliards d’euros.

Chute du cuivre

13 mars 2020

Cuivre

Entrées âgées »